Psychodrame Freudien

– Notre association a pour but l’étude, la recherche, et la mise en œuvre du psychodrame freudien et de son exercice. Elle regroupe des praticiens expérimentés, exerçant en institution ou en libéral, et des praticiens en formation.

– L’association fut fondée en 1963 par trois psychanalystes, Simone Blajan-Marcus, Henriette Michel-Lauriat et Paul Lemoine, rapidement rejoints par Gennie Lemoine, dans le but de développer la pratique du psychodrame dont ils avaient saisi la grande fécondité.

– Dans le cadre d’un groupe restreint, le psychodrame freudien propose la mise en jeu de situations vécues apportées par chaque participant.

– Le passage du récit à la représentation offre une nouvelle version de l’histoire de la personne, source d’ouverture, de décloisonnement, d’un nouveau regard sur soi.

– Les récits de chacun éveillent des échos chez les autres participants, et le discours circule ainsi de l’un à l’autre, constituant un discours de séance. Le groupe fonctionne comme caisse de résonnance et non comme moteur du travail.

– L’invention de Moreno y est reprise dans son inspiration première – saisir l’enjeu présent dans ce qu’apporte le participant et le faire représenter ici et maintenant – mais ce sont les concepts forgés par la psychanalyse, de Freud à Lacan, qui guident les interventions des psychodramatistes.

– La parole y est articulée à la mise en jeu du corps et du regard. Le travail s’étaye sur les ressorts du transfert et des identifications.